Lundi 2 juillet 2012 — Dernier ajout mercredi 4 juillet 2012

Anglais : Quelques sites internet utiles

L’anglais est omniprésent sur internet, et les ressources gratuites sont très nombreuses. Quelques exemples.

1. Dictionnaires en ligne

Pas forcément besoin de se procurer un dictionnaire papier sauf peut-être en L (voir avec l’enseignant). Il existent de nombreux dictionnaires en ligne, très bien faits et très complets.

http://www.merriam-webster.com/ : le Merriam-Webster est un dictionnaire américain dont le site est de grande qualité. Riche, précis, il propose des fonctions traduction, des définitions, des jeux, et même un section ’Le mot du jour’. Pas de traduction français / anglais.

http://www.wordreference.com/fr/ : Wordreference.com est un site de qualité proposant des traductions contextualisées, de l’anglais au français et vice versa, notamment.

http://www.collinsdictionary.com/di... : le fameux Robert-Collins, dictionnaire de qualité a aussi sa section anglais-français en ligne.

2. Sites d’actualité

Lire l’actualité en anglais peut être une bonne façon d’améliorer sa compréhension de l’écrit, voire de l’oral si y figurent quelques vidéos.

Journaux gratuits

Américains : http://www.nytimes.com/ : le New York Times, le quotidien de référence en anglais américain, d’un niveau élevé. Egalement difficiles : http://www.washingtonpost.com/, le Washington Post, http://bostonglobe.com/, le Boston Globe, ou http://www.latimes.com/, le Los Angeles Times.

Les journaux sont souvent exigeants en lecture du fait de leur vocabulaire complexe et des références culturelles parfois subtiles.

Le problème est évidemment le même pour les journaux d’autres pays : Britanniques  : http://www.guardian.co.uk/, le Guardian (journal de centre-gauche), http://www.independent.co.uk/, l’Independent (journal de centre-gauche), ou le Times http://www.thesundaytimes.co.uk/sto/. C’est évidemment la même chose pour les journaux canadiens http://www.theglobeandmail.com/, le Globe and Mail ou autres.

Sites d’actualité adaptés aux non-anglophones

Cela dit, quelques sites proposent des news rédigées ou présentées de façon compréhensible pour des non-anglophones. Une bonne façon de s’entraîner, sans trop d’effort.

http://www.bbc.co.uk/worldservice/l... : le service international de la BBC. Clair, souvent concis, avec des textes, des vidéos, des podcasts, etc.

http://learningenglish.voanews.com/ : le service international de Voice of America. En anglais américain donc. Moins riche que le site de la BBC. Permet d’écouter et de lire le texte en même temps.

http://www.rcinet.ca/english/ : le service international et en anglais de Radio Canada.

3. Deux exemples de sites permettant de travailler et de découvrir

Le site ELLLO (avec 3 L) http://www.elllo.org/ permet de travailler la compréhension orale tout en découvrant des aspects de la vie des anglophones ou non anglophones de naissance. Le mariage, le divorce, le sport, l’école, l’alimentation, etc. Et c’est totalement gratuit !

Pour les élèves de L, et les amoureux de littérature, le site des éditions Norton offre une richesse extraordinaire. Toute la littérature mondiale en anglais : http://www.wwnorton.com/college/eng...

Enfin pour les ambitieux, des cours gratuits offerts par certaines des plus prestigieuses universités américaines : Yale University http://oyc.yale.edu/courses, University of California - Berkeley http://webcast.berkeley.edu/ ou Tufts University http://ocw.tufts.edu/, parmi d’autres.