Dimanche 27 juin 2010 — Dernier ajout mercredi 14 juin 2017

La réforme du lycée et les SES

Quelques éléments décrivant l’enseignement d’exploration de Sciences économiques et sociales dans le cadre de la nouvelle organisation de la classe de seconde.

La réforme du lycée prévoit que les élèves suivent deux enseignements d’exploration dont le premier est obligatoirement un enseignement d’économie. Les futurs élèves de seconde et leurs familles doivent donc choisir entre les Sciences économiques et sociales (SES) et les Principes fondamentaux de l’économie et de la gestion (PFEG). Ce choix ne prédétermine en rien l’orientation future des élèves : il est possible d’entrer en 1re ES en ayant suivi l’enseignement d’exploration PFEG et d’entrer en 1re STG en ayant choisi les SES en seconde.

Alors comment choisir ? Pour résumer, on peut dire que le programme de PFEG est d’inspiration microéconomique et le programme de SES macroéconomique. Les deux enseignements sont donc complémentaires. Les PFEG s’intéressent davantage aux relations entre agents économiques, tandis que les SES ont une approche plus globale des phénomènes économiques et sociaux.

Qu’apprendra-t-on en SES l’an prochain ? Le programme prévoit d’aborder 5 thèmes principaux : la consommation, les entreprises et la production, le marché, l’emploi, les individus et la culture. Nous tenterons ainsi de répondre à quelques unes des questions suivantes : comment se forme le prix sur un marché ? La pollution peut-elle être « gérée » par le marché ? Le diplôme est-il un passeport pour obtenir un emploi ? Quelles sont les causes du chômage ? Comment expliquer les différences de pratiques culturelles entre les individus ?

Comment se déroule un cours de SES ? La réforme du lycée ramène à 1h30 hebdomadaire l’enseignement des SES. La démarche dans cette matière consiste, dans un premier temps, pour chaque question, à découvrir les éléments de réponse de manière pratique (jeu de rôle, sortie scolaire, étude de documents du livre, d’une chanson ou d’un film) afin de produire, dans un deuxième temps, une synthèse présentant la réponse à la question posée. La démarche adoptée est donc davantage pratique que théorique, même si en cours d’année les méthodes propres la poursuite d’études en économie et en sociologie seront progressivement abordées afin de faciliter la transition entre la seconde et la première ES pour les élèves choisissant cette orientation.