Mercredi 18 mai 2016 — Dernier ajout vendredi 6 janvier 2017

Prochaine sortie au Théâtre « Trois songes - le procès de Socrate » : le 21 mai 2016

Dans le cadre d’un partenariat avec le théâtre de l’Apostrophe à Pontoise, 15 élèves de 2nde participent cette année à un atelier théâtre animé par la comédienne Malvina Plegat.

A cette occasion, ils ont pris un abonnement à l’Apostrophe leur permettant d’assister à 3 spectacles.

Les élèves se rendront en train au Théâtre avec leurs accompagnateurs Mme Pasquero et M. Fira.

 

1) « Il ne faut jurer de rien »

La 1re séance a eu lieu le vendredi 13 novembre à 14h30.

  • Départ à 12h de la gare de Persan/Beaumont
  • Retour prévu vers 17h30.

Cette pièce "Il ne faut jurer de rien" sera jouée au "Théâtre de l’Apostrophe", à Pontoise.

Mise en scène : Yves Beaunesne

Interprétation : Florence Crick, Fabian Finkels, Olivier Massart, Olivia Smets, Alexandre von Sivers…

info document -  voir en grand cette image

Si Valentin aime l’alcool, le jeu et les femmes, il ne croit pas en grand-chose et surtout pas à l’amour. Tout du moins s’en convainc-t-il.

Et lorsque son oncle, qui finance bon gré mal gré ses frasques, l’engage à se marier avec une jeune aristocrate, Valentin va s’ingénier, pour prouver la futilité des femmes, à séduire incognito et en peu de jours sa promise.

info document -  voir en grand cette image

Las, pour avoir sous-estimé l’intelligence d’une femme plus rouée qu’il ne le soupçonnait, le dandy sera lui-même vaincu par sa vanité.

Cette pièce d’Alfred de Musset, Yves Beaunesne l’avait déjà abordée en 1996, alors tout jeune metteur en scène. « La pièce », dit-il, « est construite comme un champ de bataille dont les généraux sont femmes, celles de la stratégie amoureuse moderne. »

Pour en savoir plus sur cette pièce :

- http://lapostrophe.net/cergy/il-ne-...

 

2) « Lettres de l’intérieur »

la 2nde séance a eu lieu le vendredi 8 janvier à 14h30.

  • Départ à 12h de la gare de Persan/Beaumont
  • Retour prévu vers 17h30.

Cette pièce "Lettres de l’intérieur" sera jouée au "Théâtre de l’Apostrophe", à Pontoise (Durée estimée du spectacle : 1H05)

Création : Compagnie « Les Mistons »

Adaptation et mise en scène : Marie Dupleix

C’était avant Internet, les textos et les réseaux sociaux.

Mandy et Tracy, deux adolescentes en mal de solitude se découvrent progressivement à travers les lettres qu’elles échangent.

Pas vraiment une correspondance à l’eau de rose : au fil des jours, Tracy révèle qu’elle est incarcérée dans une prison pour mineurs, quand Mandy confie son angoisse face à l’extrême violence de son frère.

Ces « Lettres de l’intérieur », imaginées par le romancier et pédagogue australien John Marsden, sont théâtralisées au plus juste par Marie Dupleix ; le jeu des deux comédiennes (Ariane Brousse et Marie Delmarès) parvenant, via la confidence intime, à faire pleinement ressentir le désarroi de l’adolescence, entre doutes et peurs…

 

Pour en savoir plus sur cette pièce :
- http://lapostrophe.net/cergy/lettre...

 

3) « Trois songes : Le procès de Socrate »

la 3e séance aura lieu le samedi 21 mai à 18h30.

  • Départ prévu vers 16h de la gare de Persan/Beaumont
  • Retour prévu vers 21h.
    info document -  voir en grand cette image

Cette pièce "Trois songes : Le procès de Socrate" sera jouée au "Théâtre des Arts", à Cergy (Durée estimée du spectacle : 1H).

Texte : Olivier Saccomano

Mise en scène : Olivier Coulon-Jablonka

Interprétation : Jean-Marc Layer, Guillaume Riant

En 399 avant J.-C., Socrate est accusé par le tribunal d’Athènes d’inventer de nouvelles divinités, de troubler l’ordre de la cité et de corrompre la jeunesse.

Pendant son procès, le philosophe ne cherche pas à adoucir ses juges, mais les interroge sur ce qu’est la justice et sur ce que nous sommes prêts à lui sacrifier. Il livre son dernier enseignement : la corruption de l’âme est plus à craindre que celle du corps. Accordant jusqu’au bout sa parole à ses actes, il accepte la mort en homme libre, fidèle à sa pensée.

L’auteur Olivier Saccomano imagine la dernière nuit du philosophe à travers trois songes. Ceux pour qui Socrate a compté reviennent le visiter. L’impétueux Alcibiade, son ancien disciple, la redoutable Xanthippe, sa femme. Le dernier visiteur est un jeune adolescent inconnu de Socrate. Il nous ressemble étrangement…

Pour en savoir plus sur cette pièce :
- http://lapostrophe.net/cergy/trois-...

 

Bon spectacle !